03 octobre 2010 ~ 0 Commentaire

Dans la catégorie Gestion de projet

Commençons par la fin !

Bonjour

Un de mes amis (côté Métier) me demandait récemment pourquoi tous les projets dits informatiques (sic) sur lesquels il était impliqué n’en finissaient jamais.

C’est effectivement une bonne question (et, en tout cas, une question récurrente).

Et si la réponse était toute bête ? … pour terminer au plus vite, commençons par la fin !

Afin de transformer cette réponse de bon sens en quelque chose de plus compliqué (mais vendable), appliquons-lui un vernis de consulting mâtiné d’une couche de communication. Pour cela, étendons le concept déjà connu de Test Driven Development (TDD) à l’ensemble du projet et lançons le concept de Test Driven Project (TDP).

Concrètement, cette philosophie se traduit par une volonté de « faire un truc qui marche » et de garder constamment cette mantra tout au long de la vie du projet.
Pour cela, quelques pistes (je suis preneur de toute suggestion) :

  • penser, chaque jour du projet, à livrer une solution qui marche le 1er jour de la mise en production
  • ne pas demander de spécifications fonctionnelles au Métier mais lui demander de fournir des cas de tests dès le début du projet (ou même avant).
  • concevoir les documents de tests comme les futurs documents de formation
  • mettre en place de suite une version transverse de la solution
    • on parle bien d’une version minimaliste d’une solution qui marche
    • cette action permettra de soulever (et résoudre) 80% des points critiques transverses
  • initier une démarche de démo et feedback Métier sur des prototypes présentés de façon périodique au Métier (une base de 2 semaines est un bon premier choix)

et pour élargir le débat (et sortir de l’aspect commercial du consulting), rendons la parole au philosophe (La Fontaine) qui avait déjà tout dit : « En toute chose, il faut considérer la fin »
(quant à déterminer du Renard et du Bouc qui est lié au Métier qui à l’Informatique, je ne m’y risquerai pas … prudence est mère de sûreté)

… c’est la fin !

cypita

Christophe Leroy

Laisser une réponse